A l'affiche ce soir... MICHEL PLATINI vu par SLip.

S'il était entraîneur, SLip imposerait le marquage à la culotte à ses défenseurs. Mais l'artiste n'est pas sur le banc. Son tableau noir, c'est plutôt la feuille blanche sur laquelle il couche sa vision du football et son Histoire, en mettant à l'honneur les plus grands joueurs, les matches du siècle et les clubs de légende. A l'affiche ce soir... MICHEL PLATINI.


2 commentaires:

  1. Pas mal comme palmarès Mr le Président... Ah Séville 82 !... (Mais auriez-vous pu battre l'Italie en finale ?). Manque aussi peut-être une petite coupe UEFA (mais alors là seulement pour être tatillon).

    RépondreSupprimer
  2. Et un palmarès plus étoffé en France (peut-être aussi).

    RépondreSupprimer