MATCH REPLAY. Le jour où... Michel Platini quitte Nancy pour les Verts.

1er juin 1979.
Stade: Marcel Picot, Nancy, France.
8.866 spectateurs.
Nancy 3-1 Lille.


Même pas 10.000 spectateurs à Marcel Picot pour la der de Platoche sous le maillot de l'AS Nancy-Lorraine. Et la plupart sont venus avec des chardons en guise de récompense ! Arrivé en 1970 après un premier essai infructeux à Metz (capacité respiratoire inapte à un sport de haut niveau), Michel Platini devient vite titulaire en surclassant tout ses potes du centre de formation. Puis l'histoire des coups-francs travaillés à l'entraînement avec Jean-Michel Moutier - Moumoute - et les mannequins en mousse. Des séances interminables, les paris avec un bon soda offert au vainqueur. Du tempérament Michel. 215 matches officiels et 125 buts. Nancy lui doit une fière chandelle, comme ce jour de juin 1978 où il marque le but de la finale de la coupe de France contre l'OGC Nice. L'unique trophée de l'ASNL à titre de valeur. A la fin de son contrat, l'Inter Milan, Saint-Etienne sont sur les rangs mais Nancy et son président tentent un coup de bluff. Embrouille avec Claude Cuny. Platini ne pardonne pas et choisit l'ASSE parce que vert de rage, non sans avoir offert un dernier récital devant le public nancéen qui a boudé la soirée quand même. Un doublé contre le LOSC lors de l'ultime journée du championnat de France 1978-79. Victoire 3-1. Platini part de Nancy la tête haute alors que les fans ont plutôt la queue entre les jambes.

Le temps des copains sous la neige: Rubio, Platini, et Rouyer.

1 commentaires:

  1. Bonjour,

    Où est-ce que je peux me procurer les 2 photos de Platini à Nancy?
    Merci.
    jcbuguin@orange.fr

    RépondreSupprimer