BIO EXPRESS DEGRADABLE. Patrice Lestage.

Issu du centre de formation de l'AS Saint-Etienne sous les ordres de Guy Briet, le Chef, ancien entraîneur de l'équipe de France militaire, et avec qui il remporte le championnat de France de D3 en 1980 avec les copains de promotion (Thierry Oleksiak, Jean-Louis Zanon, Eric Bellus, Thierry Wolff, Laurent Paganelli...), Patrice Lestage ne connait malheureusement pas, par la suite, la réussite escomptée pour s'imposer réellement en équipe première. Le défenseur latéral et/ou central est à l'époque en concurrence directe avec la crème des arrières nationaux (Battiston, Janvion, Lopez, Gardon) et jouit d'un temps de jeu qui se résume à quelques apparitions épisodiques, malgré une dernière saison chez les Verts plus régulière (30 matches) en plus de quelques piges en coupe d'Europe et une finale de coupe de France perdue (1982) auparavant.

AS SAINT-ETIENNE 1979-80. 
Champion de France de D3.
Debout: Solignac, Castaneda, Chaussin, Poinsignon, Oleksiak, Brun, Colleu, Lestage, Briet (ent.).
Assis: Lepeltier, Rocher, Paganelli, Barthélémy, Loncle, Wolff.

Après 6 saisons passées sous le maillot stéphanois (de 1977 à 83), Patrice Lestage rejoint le FC Tours en D2 et participe activement à la montée du club parmi l'Elite qui remporte, au passage, le titre de champion de France de deuxième division (1983-84), sous les ordres de... Guy Briet qui a quitté la maison verte après l'affaire de la caisse noire. La saison suivante, Tours fait l'ascenseur et redescend à l'étage inférieur. Patrice Lestage quitte le stade de la Vallée du Cher pour se retrouver sur les bords de la Garonne, au Toulouse Football Club où il reste 6 saisons (de 1985 à 1991) avec pour partenaires, en vrac, des joueurs comme Alberto Marcico, Yannick Stoypra, Philippe Bergeroo et où il retrouve des anciens Verts: Dominique Rocheteau et Jacques Santini, passé entraîneur après sa carrière pro. C'est avec le TFC qu'il signe son plus bel exploit: l'élimination du Naples de Maradona au 1er tour de la coupe UEFA (1986-87). Au début des années 90, il rejoint l'ennemi bordelais (1991-92) pour une saison avant de finir sa carrière à l'AS Cannes (1992-94) en faisant l'objet de la transaction du transfert de Zidane chez les Girondins. Reconverti depuis comme consultant conseil en gestion du patrimoine, Patrice Lestage est décédé cette semaine d'une sclérose en plaques, à l'âge de 49 ans. RIP. (7/10/1961-29/10/2010).

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire