WALLPAPER. Oleg Blokhine.

OLEG BLOKHINE

DYNAMO KIEV 1975-76.


DYNAMO KIEV 1975-76.
Debout : Fomenko, Reshko, Konkov, Veremeev, Rudakov, Blokhine, Kolotov.
Accroupis : Buriak, Troshkin, Muntian, Onitchenko.

SO FASHION. Oleg Blokhine.


KGB represent pour Oleg Blokhine pas très à l'aise devant ses coupes. Costume austère, tenue stricte. La joie contenue de l'opprimé des pays de l'Est qui pose mains dans les poches devant un monument à la gloire des ouvriers soviétiques. Même avec le futal pattes d'eph', ça twiste pas vraiment à Kiev. Admirez tout de même le chic et la beauté du mâle slave.

WAGs RETRO. Alain Giresse et Maurane.

Alain Giresse et Maurane complètement ronflés au bar tapent la chansonnette en se poilant.

11 QUESTIONS à. Franz BECKENBAUER.


BAYERN MUNICH 1970-71.


BAYERN MÜNCHEN 1970-71

BAYERN MUNICH 1971-72. By Bergmann.


BAYERN MÜNICH 1971-72

Debouts : Krauhausen, Hoeness, Hansen, Roth, G. Müller, Schwarzenbeck, Beckenbauer, Lattek (ent.).

Accroupis : Hoffmann, Zobel, Maier, Breitner.

F.C ROUEN 1975-76.


F.C ROUEN 1975-76.

Debouts : Horlaville, Sczyrba, Vitulin, Bienaimé, Polny, Joannès, Sillou.

Accroupis : Carrié, Maas, Dallet, Bianchi.

TROYES AUBE FOOTBALL 1974-75.


TROYES AUBE FOOTBALL 1974-75

Debout : Zorzetto, Dojcinovski, Le Lamer, Formici, Jacques.

Accroupis : Parizon, Winckenmliller, Watteau, Tonnel, Dumat, Petkovic.

OLYMPIQUE de MARSEILLE 1975-76.


OLYMPIQUE de MARSEILLE 
1975-76

Debouts : Trésor, V. Zvunka, Bracci, Baulier, Charrier, Buigues.

Accroupis : Boubacar, Albaladejo, Yazalde, Bereta, Emon.

FOOT ROCK AND ROUFLAQUETTES. Heinz Schilcher.


HEINZ SCHILCHER.

Ah c'est sûr c'est pas Alain Delon, comme dirait l'autre. Heinz Schilcher aurait plutôt comme un air patibulaire mais presque à la Roger Morzini, le mec aux plans foireux. Un gars fin prêt aux p'tits larcins et autres vols à la roulotte. Sur le pré, cela se traduit par des tacles au niveau de la carotide, des méchants coups de saton dans les tibias et du hard-rock pisseux dans les vestiaires du stade Jean-Bouin ! Faudrait pas oublier les copains non plus. La crevure parfaite en somme. Une petite frappe toujours dans les mauvaises combines. Pas vraiment le genre de gars à sucer du Zan. Publicité mensongère quant à son matricule. Au contraire, l'empereur tomato-ketchup Heinz est plutôt porté sur le rouge qui tâche. Du genre 12° qui fait monter dans les tours, un peu comme ces enfoirés de Ricains puants de NASHVILLE PUSSY, son groupe préféré improbable qu'il vénère à cause de sa guitariste frisée comme lui. Et qui aime bien picoler aussi. Ah, les liens amicaux.



LA FICHE DETAILLEE. Christian Lopez.

**********
La fiche détaillée par les éditions Rencontre Lausanne
CHRISTIAN LOPEZ
- Derrière Piazza et Trésor -
**********


BSG STAHL RIESA.


BSG STAHL RIESA.

FT. LAUDERDALE STRIKERS 1978.


FORT LAUDERDALE STRIKERS 1978.
En haut : Gary Jones, David Irving, Les Peterson, George Best, Tibor Gemeri, Ian Callaghan, Norman Piper, Mike Ortiz-Velez, Maurice Whittle.
Au milieu : David Chadwick (ent. adj.), John Hickton, Tony Whelan, Ian Turner, Gordon Banks, Marine Cano, Dennis Vaninger, John Ridley, Ray Hudson, Ron Newman (ent.).
En bas : Coe Kummer, Billy Ronson, Kevin McClinton, Jan Kapstad, Colin Fowles, Curtis Leeper, George Nanchoff, Roberto Aguirre, Mg Pops Revellese (int.).

LOS ANGELES AZTECS 1980.


LOS ANGELES AZTECS 1980.
En haut : Alfredo Anhielo, Alan Merrick, Chris Dangerfield, Leo van Veen, Dave Morrison, Mihalj Keri, Sepp Strasser, Dragan Simic, Guillermo Padron, Zeljko Bilecki.
Au milieu : Maarten Walter (ent.), John McGrane, Luis Fernando, Peter Short (dir.), Rinus Michels (ent.), Daniel Villanueva (pdt), Marvin Milkes (manager), Gilberto Galvez (médecin), Bob Sibbald (ent. adj.), Wim Suurbier.
En bas : Salvador Mancilla (int.), Javier Aguirre, Poli Garcia, Gary Etherington, Dave Shelton, Paul Jones, Franz St Lot, Carlos Garrido, Carlos Montero (sec.).

OLYMPIQUE LYONNAIS 1975-76.


OLYMPIQUE LYONNAIS 1975-76

Debouts : Mignot, Mihaylovic, Delestre, Cacchioni, Baldassara, Valette, Chemier.

Accroupis : Domenech, Jodar, Lacombe, Chiesa, Lhomme, Bernad, Maillard, Mariot.

LYON / SERGE CHIESA.




Serge Chiesa dans son beau maillot qui frime comme un cador !

PUB. Olympia. Michel Platini.


CHAUSSETTES OLYMPIA
- Michel Platini -
(1979)

A.S SAINT-ETIENNE 1974-75.


A.S SAINT-ETIENNE 1974-75

Debouts : Curkovic, Janvion, Piazza, Lopez, Repellini.

Accroupis : P. Revelli, Larqué, H. Revelli, Bereta, Synaeghel, Bathenay.

WALLPAPER. Gérard Janvion..

GERARD JANVION
- Le calendrier 2010 -

LE POINT SUR. ROBERT GADOCHA.

LE POINT SUR GADOCHA
(F.C NANTES)
- Onze review -

F.C NANTES 1971-72.


F.C NANTES 1971-72
Coupe UEFA (vs Tottenham Hotspur)

Debouts : Bertrand-Demanes, Courtin, Gardon, Osman, Laguillez.

Accroupis : Maas, Blanchet, Michel, Marcos, Pech, De Michele.



F.C BARCELONA 1974-75. Cromos by Konga.


F.C BARCELONE 1974-75


FOOT ROCK AND ROUFLAQUETTES. Gyora Spiegel.


GYORA SPIEGEL.

Frisé comme un mouton, beau comme un ange déchu, Gyora Spiegel passe plus son temps à arpenter les bars miteux de Strasbourg pour y écouter du rock'n'roll underground que sur la pelouse de La Meinau. Le loulou alsacien, en fait il est Israélien, issu du Macchabée Tel-Aviv (ça sonne mieux comme nom de groupe) préfère les taches de houblon sur le perfecto rapé que salir son short en latex sur une pelouse grasse (et pourtant l'herbe bien grasse, il adore ça). C'est pas comme ça qu'on attire les gonzesses, avec un maillot patché CMDP sur le poitrail. Carrément la zone pour l'image. La nuit, Gyoria est donc un autre homme. Un vrai. Une sorte de Jim Morrison dans le corps de Mike Brant qui rugit, picole, pète et rote en s'encanaillant avec son groupe préféré improbable : BLACK REBEL MOTORCYCLE CLUB. BRMC, c'est quand même plus classe que CMDP : Club Merdique de Pédales. Bon, pour les fans de cyclisme je dis pas. Mais quand on veut se faire passer pour un motard rebelle, ça craint du boudin cette histoire de t-shirt à la con !



WALLPAPER. Didier Six.

DIDIER SIX
- Sea, six and sun -

SO FASHION. Sepp Maier.


Sepp Maier dans le plus pur style allemand porte le costume officiel de la Bavière accompagné de ses deux molosses. Le gilet mi-ouvert pour éviter la transpiration, surtout quand on doit courir après des malabars sur pattes dans les chemins de campagne. Ou l'inverse. Un style très chic et rural digne d'un défilé magazines types Notre Temps ou Mieux Vivre.

WAGs RETRO. Michel Platini, sa Cricri d'amour et un copain.


Pas moyen d'être tranquille chez soi, même le dimanche ! Michel Platini et sa femme Christelle, en robe noire à pois rouge pour faire bien sur la photo, sont accompagnés d'un mec vraiment relou qui s'incruste partout. Merci les copains Platoche, et sympa le gigot dominical.

- Heu, dis-moi Mimi, la prochaine fois que tu l'invites celui-là, moi je me casse chez Larios !!!

NEW-YORK COSMOS 1980.


NEW-YORK COSMOS 1980.

PUB. Pony. Pelé/Chinaglia.

PONY
- The number one shoe in America -
(1977)

NEW-YORK COSMOS 1977.


NEW-YORK COSMOS 1977.
Debout : Jeff Snedeker (ent. adj.), Dave Clements, Jomo Sono, Gregory Kourtesis, Tim Kevill, Paul Hunter, Bob Smith, Marcelo Curi, Joe Mallett (ent. adj.), Julio Mazzei (ent.).
Au milieu : Gordon Bradley (ent.), Vito Dimitrijevic, Tony Donlic, Scott Strasburg, Gary Etherington, Roberto De Oliveira, Chris Agoliati, Steve Hunt, Bob Rohrbach, Tom Lang, Bill Hladkyj.
En bas : Jadranko Topic, Bruce Twamley, Charlie Aitken, Pelé, Keith Eddy, Giorgio Chinaglia, Nelsi Morais, Mike Dillon, Werner Roth, Erol Yasin.

NEW-YORK COSMOS 1976.


NEW-YORK COSMOS 1976.
Debout : Gordon Bradley (ent.), Frank Sauer, Barry Mahy, John Russo, Dave Clements, Charlie Mitchell, Nelsi Morais, Tony Field, Brian Tinnion, Brian Rowan, Mike Dillon, Tony Donlic, Julio Mazzi (ent.), Joe Mallett (ent.).
Accroupis : Joel Rosenstein (ent.), Kurt Kuykendall, Bob Rigby, Terry Garbett, Jorge Siega, Pelé, Keith Eddy, Giorgio Chinaglia, Bob Smith, Werner Roth, Charlie Aitken, Edward Edgar, Shep Messing.

PSV EINDHOVEN 1975-76.


PSV EINDHOVEN 1975-76.
Debout : Van de Ven, van Beveren, Krijgh, Lubse, van der Kuijlen, Quaars, van Gerven, Nordquist, de Jonge, Rijvers (ent.).
Accroupis : Kemper, Willy van de Kerkhof, René van de Kerkhof, Edström, Hansen, van Kraaij, Dahlquist, Strik, Deijkers.

JUVENTUS 1975-76. By Panini.


JUVENTUS 1975-76.
En haut : Cuccureddu, Scirea, Altafini, Alessandrelli, Zoff, Gentile, Bettega, Spinosi, Parola (ent.).
Au milieu : Morini, Marchetti, Anastasi, Furino, Causio, Gori.
En bas : Damiani, Tardelli, Savoldi, Rossi, Capello.


WAGs RETRO. Carlos Bianchi et Nicoletta.


Reims, ville des sacres, cité des rois et des goleadores, ses bouteilles de roteuse et ses bulles. La vie de star quoi. Carlos Bianchi vit une période people en Champagne à l'époque du Stade de Reims. Le voilà ici en compagnie de Nicoletta après son tour de chant dans le coin. Chemise ouverte et dents qui brillent pour un cliché Paris - SG - Match.

PUB. Capri-Sonne. Jean Tigana.

CAPRI-SONNE
- Jean Tigana -

Jean Tigana est un gars porté sur la boisson.
- Mais qu'est-ce que tu bois Doudou dis-donc ?
- Du Capri-Sonne, c'est canon pour la déconne !!!

Eire-FRANCE 1977.


Eire-FRANCE 1977.
Debout : Rey, Janvion, Rio, Bathenay, Lopez, Synaeghel, Tusseau.
Accroupis : Rocheteau, Lacombe, Platini, Rouyer.

Christian Lopez et Johnny Giles : un ballon pour chacun.

- 30 mars 1977 -
Lansdowne Road. Dublin. 45.000 spectateurs.
- qualifications coupe du Monde 1978 -
Eire bat FRANCE : 1-0 (1-0). 
Arbitre Mr Linemayr (Belgique).
But: Brady (11ème) pour la République d'Irlande. 
FRANCE : Rey – Janvion, Lopez, Rio, Tusseau – Bathenay, Platini, Synaeghel – Rocheteau, Lacombe, Rouyer. Entraîneur : Michel Hidalgo.
EIRE : Kearns – Mulligan, O'Leary, Martin, Holmes – Daly, Giles, Brady – Treacy, Givens., Heighway. Entraîneur : John Giles.

Le onze d'Irlande.


- LE MATCH EN PHOTOS -

Rio, Rocheteau et Platini bataillent à Dublin.

Giles et Heighway passent à l'action.

Brady s'échappe et marque.

Olivier Rouyer laisse un rouquin sur le cul.

Synaeghel et Lacombe dans la verdure.

Tusseau collé au poteau.

Fin du match. Le public irlandais fait la fête.